Deux mille ans d’urbanisme à jardins en haute Amazonie

 

Stéphen Rostain, Antoine Dorison, Geoffroy de Saulieu, Heiko Prümers, Jean-Luc Le Pennec, Fernando Mejía Mejía, Ana Maritza Freire, Jaime R. Pagán-Jiménez, Philippe Descola

Un système dense de centres urbains préhispaniques a été découvert dans la vallée de l’Upano, en Amazonie équatorienne, au pied oriental des Andes. Le travail sur le terrain et l’analyse par détection et télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR) ont révélé un paysage anthropisé avec des groupes de plates-formes monumentales, des places et des rues suivant un modèle spécifique, sillonné de vastes drainages et terrasses agricoles ainsi que de larges routes droites sur de grandes distances. Les fouilles archéologiques datent l’occupation d’environ 500 avant notre ère à 300 et 600 de notre ère. la caractéristique la plus remarquable du paysage est le système routier complexe qui s’étend sur des dizaines de kilomètres, reliant les différents centres urbains, créant ainsi un réseau à l’échelle régionale. Un tel développement précoce en Haute Amazonie est comparable aux systèmes urbains mayas similaires récemment mis en évidence au Mexique et au Guatemala.

 

Revue Science

Science (ISSN 1095-9203) is published by the American Association for the Advancement of Science. 1200 New York Avenue NW,
Washington, DC 20005. The title Science is a registered trademark of AAAS.
Copyright © 2024 The Authors, some rights reserved; exclusive licensee American Association for the Advancement of Science. No claim
to original U.S. Government Works

Journal du CNRS

France Inter

France Culture

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne