Vers le grand Nord ! La préhistoire des Inuits

Les Occidentaux ont une vision de l’Arctique qui l’apparente à une région hostile, inhospitalière, dangereuse et sauvage. La perception qu’en ont ses habitants, et notamment les Inuits, révèle une réalité bien différente : celle d’un environnement certes exigeant, voire impitoyable, mais riche et favorable aux activités humaines. La région est d’ailleurs peuplée depuis longtemps, notamment l’Alaska, qui offre des traces de cultures remontant à plus de 14 000 ans av JC. Les premières populations paléoeskimaudes s’installent quant à elle en Alaska et au nord du Canada autour de 4 500 ans av JC.

Culture pré-dorsétienne, culture de Dorset, culture de Thulé… Quelles populations, quelles migrations, quels modes de vie, quels échanges se cachent sous ces termes ? Comment le Grand Nord américain a-t-il été peuplé, et qui étaient les ancêtres des Inuits ? Quels défis le réchauffement climatique pose-t-il aux archéologues de la région ? Nous en parlons avec nos invités…

Avec Claire Alix, maîtresse de conférences en anthropologie, ethnologie, préhistoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle est responsable de l’enseignement de l’archéologie de l’Arctique. Elle est aussi chercheuse associée à l’Alaska Quaternary Center, University of Alaska, Fairbanks (États-Unis) et consultante en archéologie arctique et en analyse des bois archéologiques. Elle est coautrice de “Archéologie du cap Espenberg ou la question du Birnik et de l’origine du Thulé dans le nord-ouest de l’Alaska” et de “Archéologie boréale – pour le développement des recherches arctiques”, deux articles parus dans Les Nouvelles de l’archéologie, n°141, 09/2015  ainsi que de  “Whales, wood and baleen in northwestern Alaska – reflection on whaling through wood and boat technology at the Rising Whale site”, Korean Prehistoric Art II – Whale on the Rock II, 2018.