Produire et échanger

Cette thématique s’inscrit dans la continuité de l’axe du précédent quinquennal
« Systèmes techniques et économiques » et continuera à étudier les différents modes d’acquisition et de distribution des ressources naturelles et manufacturées.

Il s’agit de comprendre tant les techniques d’exploitation des ressources naturelles (agricultures, techniques d’extraction des matières premières) que les techniques de production des artéfacts (bois, matières animales, lithiques, ou céramiques), ou les modalités de circulation des biens et les transferts de connaissances et de savoir-faire.
L’objectif est cependant de se concentrer davantage sur la question des innovations, des transitions ou des refus techniques (apparition et diffusion du débitage laminaire à la pression en Mésoamérique, apparition de l’arc dans le Grand Nord, la question de l’irrigation et du stockage de l’eau en zone maya ou en Amazonie, les changements technologiques des céramiques en Amazonie, l’élevage sur la côte désertique du Pérou), problématique transversale à plusieurs de nos aires culturelles. Par ailleurs, d’un point de vue méthodologique, les analyses fonctionnelles, encore peu pratiquées en Amérique, doivent être développées tandis que la pratique de l’ethnoarchéologie et de l’expérimentation sera poursuivie dans certains des contextes étudiés.
Ces approches peuvent, de par l’importante continuité culturelle propre à nos aires de recherches, fournir des corpus comparatifs d’une grande richesse pour la compréhension des systèmes techniques américains.
Parmi les questions à privilégier, on citera l’usage du feu dans l’Ouest mexicain ou dans le Nord-Ouest de l’Alaska, la production de meules en pierre au Mexique ou de poteries en Amazonie, l’utilisation des couteaux transversaux au Groenland afin d’estimer la résilience et la perméabilité des traditions techniques et stylistiques à travers le temps ; on s’intéressera aussi encore plus aux pratiques agricoles et aux sols en terre maya en s’appuyant sur la constitution de référentiels actuels.
Enfin, un autre aspect de cet axe thématique concernera la reconnaissance spatiale des différentes sphères d’échanges et les changements de direction de ces échanges que l’on peut percevoir en diachronie.
Au final, il s’agira de reconnaître les organisations sociales sous-tendant les productions et les échanges dans chacune des aires culturelles étudiées.

Responsable
Chloé Andrieu
Doctorats récents liés à l’axe thématique
Elsa Jadot (2016)
Élodie Mas (2015)
Doctorats en cours liés à l’axe thématique
Élodie Beaulieu
Henri Noël Bernard
Alicia Espinoza
Alice Lelay
Rémi Méreuze
Angélique Neffe
Elie Pinta
Mélaine Stevanato
Camille Viot
Tristan Yvon
Voir Projets et Pages personnelles
ANR Mésomobile
Alix Claire : exploitation du bois végétal dans l'Arctique nord-américain et le sub-Arctique (archéologie des névés/ice patches) et étude des processus naturels de « production » du bois flotté, principale source de bois du littoral arctique ; reconstitution des systèmes techniques de l’exploitation du bois dans l'Arctique nord-américain et le sub-Arctique, fondée sur l'étude archéologique et ethnographique de vestiges en bois, de l’architecture aux objets du quotidien en passant par le bois de feu
Andrieu Chloé : production et échange du jade, du silex et de l’obsidienne chez les Mayas
Darras Véronique : exploitation des mines-ateliers en andésite dans le Centre-Nord mésoaméricain ; productions laminaires en obsidienne chez les proto-Tarasques et les Tarasques ; production potière à Chupícuaro
Faugère Brigitte : production des figurines à Chupícuaro
Lemonnier Éva : techniques agricoles dans les Basses Terres mayas (Éva)
Michelet Dominique : économie de la construction dans la région maya du Puuc occidental
Rostain Stephen : techniques agricoles en Amazonie
Photo : Cliché V. Darras, Las Lajitas