Sociétés, habitats et paysages

Cet axe traite de l’archéologie de l’habitat, des territoires et des frontières (spatiales, sociales ou autres).
Il s’agit, au travers de l’étude de l’habitat, tout spécialement de tenter de discerner des « frontières » afin d’identifier et de circonscrire des unités et des territoires, au sens social ou paysager, voire politique et économique.
Les analyses spatiales, intrasites/hors sites/intersites à mener seront déterminantes et pourront s’appuyer, en plus d’autres moyens plus traditionnels (cartes, images satellites, MNT), sur des couvertures LIDAR à grande échelle et haute résolution, récemment acquises et dont le traitement commence tout juste.
Ce premier aspect intègre également une forte dimension environnementale, puisqu’il s’agira d’aborder l’insertion de l’habitat et/ou des territoires de l’humain dans les paysages au minimum exploités, au maximum aménagés, voire construits.
Il gagnera sans doute à être associé à l’approche technologique de la culture matérielle (développée dans l’axe «produire et échanger»), mais aussi à l’épigraphie et à l’ethnohistoire, de manière à appréhender le volet de cet axe lié à l’organisation sociale et politique des sociétés étudiées.

 

Responsable
Eva Lemonnier
Doctorats en cours liés à l’axe thématique
Antoine Dorison
Dominique Gomis
Hiquet Julien
Housse Romuald
Méreuze Rémi
Morales Aguilar Carlos
Sion Julien

 

Voir Projets et Pages personnelles
Projet Uacusecha
Projet Tres Mezquites
Projet Chupícuaro
Projet Naachtun
Projet Raxruha Viejo
Programme archéologique Désert de Sechura
 Projet Eden
Programme Préhistoire du Birnirk et origine de la culture Inupiaq
Arnauld Charlotte, Lemonnier Éva, Pereira Grégory : mobilités et migrations dans les basses terres mayas et l’Occident mexicain (un article soumis, deux chapitres et un livre en préparation).
Lecoq Patrice : préparation de la monographie finale du projet Choqek’iraw-Chanka, en collaboration avec Thibault Saintenoy et Romuald Housse.
Lemonnier Éva : organisation sociale et agraire dans les Basses Terres mayas classiques
Michelet Dominique : préparation de la monographie finale sur les cinq saisons de fouilles à Xcalumkín (en collaboration avec Pierre Becquelin et Éric Taladoire).
Photo : Ph. Nondedeo, Río Bec, groupe B