Sonia De Andreis
Sonia De AndreisDoctorante

Thèse

Caractérisation socio-culturelle des populations de la Sierra Nevada
de Santa Marta à la période pré-hispanique.
Approche technologique des assemblages céramiques taironas .
(Colombie, 1100 – 1600 apr. J.-C.)
Sous la direction de Stéphen Rostain & Valentine Roux
et le tutorat de Sébastien Manem & Santiago Giraldo

Résumé

Le terme « Tairona » désigne des populations qui ont vécu sur les versants nord et ouest de la Sierra Nevada de Santa Marta, sur la côte Caraïbe colombienne, à la frontière des actuels départements de Magdalena, de La Guajira et de César, entre 1100-1200 ap. J.-C. et 1600 ap. J.-C. Malgré d’importants travaux archéologiques menés sur la région depuis les années 1920, l’organisation sociale, politique et économique des Taironas sont, encore aujourd’hui, difficiles à appréhender. Cette thèse a pour but de proposer une relecture de la région et de sa culture matérielle sous l’angle de l’anthropologie des techniques et des traditions céramiques afin de questionner la composition sociologique et les frontières territoriales connues de la Zone Tairona ainsi que leur évolution. Par le prisme de la technologie céramique, nous tâcherons de définir les frontières culturelles de la Zone Tairona et de mesurer le degré de filiation culturelle entre les groupes de la période Tairona et ceux de la période précédente, dite Nahuange, dans le but d’appréhender avec un nouveau point de vue l’organisation sociale des populations de cette région.

Domaine de compétence

Technologie céramique

Période préhispanique, Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie)

Cursus universitaire

Depuis octobre 2018 : Doctorat en Archéologie, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, ED 112, UMR 8096 Archéologie des Amériques

2018 : Master 2 Recherche – Archéologie de la Préhistoire et de la Protohistoire (spécialité Archéologie des Amériques), Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

2017 : Master 1 – Archéologie, sciences pour l’archéologie (spécialité Archéologie des Amériques), Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

2016 : Licence d’histoire de l’art et archéologie, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Financements

2019 : Aide à la mobilité de l’Institut Français d’Études Andines – IFEA

2018 : Contrat doctoral de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, ED 112

2017 : Bourse de master de la Fondation Martine Aublet