Marie Ramelet

Doctorante

 

Thèse
« Paquets et emballage rituels chez les Mayas de la période classique (250-900 apr. J.-C.) : de l'étude du vestige à la reconstruction du passé »

sous la direction de mesdames
Brigitte Faugère (Paris I Panthéon Sorbonne, ED112, UMR8096 ArchAm),
Fabienne de Pierrebourg (musée du quai Branly-Jacques Chirac)
Laura Filloy (Museo nacional de Antropología, Mexique)

Résumé

L’emballage et la création de paquets, contenant des biens utilitaires, de luxe ou rituels, jouent un rôle rituel important au sein des communautés mésoaméricaines. Ces paquets enveloppés semblent avoir eu une place majeure dans la mythologie mésoaméricaine en général, et maya en particulier. Du fait de leur caractère périssable, les vestiges archéologiques parvenus jusqu’à nous ne permettent que d’entrapercevoir l’importance de ces actes d’ « emballage » : ainsi, objets et monuments sont souvent représentés emballés, entourés de bandes de tissu ou de papier, de cordes et de cordages, au sein de scènes cérémonielles ou rituelles. Le rôle de l’emballage – au sens large du terme – ne semble pas se limiter aux objets. Les pratiques funéraires dont témoignent certaines sépultures laissent présumer de l’élaboration, lors de la mort de certains individus, de véritables paquets funéraires, possédant probablement un double rôle de conservation du corps et de mise en scène symbolique. Ainsi, travailler sur l’emballage consiste à rechercher les principes et les croyances sous-jacentes à ces pratiques.

L’importance des actes d’emballage, et plus particulièrement, des « paquets » rituels, fait écho à la diversité des matériaux potentiels ayant été utilisés afin de les confectionner. En effet, les tissus, quels que soient les matériaux constitutifs (fibres, pigments tinctoriaux) font partie des matériaux de prédilection de l’emballage du fait, probablement, de leur praticité mais aussi de leur puissance symbolique liée aux métaphores mythiques les associant aux cosmos et à la création. De fait, tant les bandes de latex que les nattes, la pelleterie et le papier, les feuilles ou l’écorce, les cordes et les cordages, semblent avoir aussi été utilisés, au vu des vestiges archéologiques ayant été retrouvés en fouilles, tant dans les sépultures que dans les caches ou les dépôts d’offrandes. Ces matériaux, multiples, sont au cœur de notre étude, qu’ils soient matériels (fragments textiles, fils ou fibres, résidus organiques ou inorganiques conservés au contact des objets ou des corps) ou négatifs (comme des empreintes, majoritairement retrouvés sur des objets). Également au cœur de cette étude, les « éléments-contact » (artéfacts - céramiques, excentriques -, écofacts - végétaux, animaux - ou restes humains), qui permettront de mieux comprendre le rapport emballant/emballé.

Tant l’acte d’emballage que les « paquets sacrés » sont aujourd’hui trop peu étudiés et, souvent, ces études se focalisent avant tout sur l’iconographie. Si certaines découvertes archéologiques sont évoquées, les vestiges matériels ne sont pas souvent étudiés. Ici se joue la problématique de cette thèse : comment mettre en valeur, par leur étude archéométrique (à l’aide de techniques d’observation et d’analyse scientifiques), les fragments textiles et autres matériaux d’emballage retrouvés en fouille, tendre vers une réelle étude holistique et exhaustive croisant l’ensemble des domaines archéologiques que sont l’épigraphie, l’iconographie et l’archéométrie, et ainsi aspirer à l’étude de l’ensemble des objets et informations nous étant parvenus ? Comment tendre, par la mise en résonance de données issues de ce matériel, vers une détermination des schémas de récurrence et de différence des contextes de création, d’utilisation, d’ouverture et de fermeture des paquets, mais aussi vers une reconstitution des techniques de fabrication, des séquences de gestes et des chaînes opératoires de ces actes spécifiques ?

 

Domaines de recherche

Archéométrie ; Archéologie des textiles ; Archéologie funéraire ; Restes organiques ; Conservation-restauration (Objets, Archives et Photographies)

 

Cursus universitaire

2020/2021 - Diplôme de Langues et Civilisations de Mésoamérique à l’INALCO, niveau 2, parcours « langues mayas »

2019/2020 - Diplôme de Langues et Civilisations de Mésoamérique à l’INALCO, niveau 1, parcours « langues mayas »

2018/2019 - Diplôme de deuxième année de deuxième cycle à l’Ecole du Louvre, Parcours « Histoire de l’Art appliquée aux Collections », Mention Très Bien
Deuxième année de deuxième cycle à l’Ecole du Louvre, mémoire sous la direction de M. Christophe Moulherat, chargé des analyses au musée du quai Branly-Jacques Chirac. Sujet de mémoire : « Quel linceul pour le souverain Yuknoom Yich’aak K’ahk ? Etude archéométrique de fragments textiles issus de la sépulture II-4 de Calakmul (Campeche, Mexique) »

2017/2018 - Diplôme de muséologie de l’École du Louvre
Première année de deuxième cycle à l’École du Louvre, groupe de recherche « arts extra-européens » sous la direction de Mmes Carine Peltier-Caroff et Daria Cevoli. Mention Bien. Sujet de mémoire : « La collection de photographies de la mission au Mexique de Robert Gessain (1937-1938) du musée du quai Branly- Jacques Chirac. Voyager, étudier, photographier au temps des grandes missions ethnographiques »

2015/2017 - Diplôme de Premier cycle de l’École du Louvre, Spécialité « Arts des Amériques »

2016/2017  - Troisième année de premier cycle à l’Ecole du Louvre, spécialité « Arts des Amériques » sous la direction de Mmes Julie Patrois, Paz Nuñez-Regueiro et Gwenaëlle Guigon

2015/2016 - Deuxième année de premier cycle à l’Ecole du Louvre, spécialité « Arts des Amériques » sous la direction de Mmes Julie Patrois, Paz Nuñez-Regueiro et Gwenaëlle Guigon, Option « Initiation à l’épigraphie maya » à l’INALCO, dirigée par M. Cédric Becquey

2013/2015 - Hypokhâgne et khâgne classique au lycée Condorcet de
Paris, Spécialité « Histoire de l’art »

2013 - Baccalauréat scientifique au lycée Jean Calvin de Noyon
(Oise), Mention Très Bien

 

Expériences

Depuis 2018 : Chargée de Travaux Dirigés devant les Œuvres à l’École du Louvre (Paris), Arts des Amériques.

Du 20 janvier au 31 juillet 2020 : Chargée de Recherches Documentaires au musée du quai Branly-Jacques Chirac (Paris). Recherches documentaires et biographiques pour l’enrichissement et l’information dans les bases de données des notices de personnes et des collections reliées (Afrique notamment).

Du 1er février au 17 avril 2019 : stagiaire au musée du quai Branly-Jacques Chirac (Paris). Stage effectué sous la direction de Mme Carine Peltier-Caroff. Inventaire détaillé informatisé de cinq albums de photographies constitués par la voyageuse Isabelle Massieu (1844-1932). Identification des auteurs à partir des éléments en présence (nombreuses marques, tampons, signatures, etc.) et de recherches documentaires.

Du 28 mai au 29 juin 2018 : stagiaire au musée d’Aquitaine (Bordeaux). Stage effectué sous la direction de Mme Katia Kukawka. Recherches en lien avec les enjeux de l’exposition « Navigateurs, voyageurs et émigrants entre l’Aquitaine et le Pérou (1816-1914) » prévue en 2021, sous la direction scientifique de M. Pascal Riviale et Mme Isabelle Tauzin. Recherches bibliographiques, iconographiques et archivistiques ; étude des collections péruviennes précolombiennes et début d’élaboration d’un corpus défini en lien avec l’exposition ; participation aux musées d’Aquitaine et du quai Branly-Jacques Chirac à des réunions concernant l’élaboration d’un projet d’exposition entre ces deux musées et la Vancouver Art Gallery de Vancouver.

Du 12 juin au 21 juillet 2017 : stagiaire au musée du Nouveau-Monde (La Rochelle). Stage effectué sous la direction de Mme Annick Notter. Montage de l’exposition « Le Scalp et le Calumet » ; recherches et rédaction de l’inventaire des collections d’objets amérindiens des Plaines pour l’exposition du musée du Nouveau-Monde sur les Amérindiens des Plaines, quatrième volet du cycle sur les peuples autochtones d’Amérique du Nord du musée ; inventaire et localisation à l’aide de puces RFID des collections du musée du Nouveau-Monde ; récolement au musée d’Orbigny-Bernon de La Rochelle.

 

Communications orales

2021Emballer, empaqueter, envelopper chez les Mayas, présentation dans le cadre du séminaire du GERM (Groupe d’Enseignement et de Recherche sur les Mayas et la Mésoamérique).

2020Emballer pour offrir, offrir pour servir ; tributs et offrandes empaquetés dans l’iconographie maya, présentation dans le cadre des activités de l’ASAPAM (Association des Apprentis Américanistes).