Numérisation de données scientifiques du laboratoire ArchAm : valorisation des programmes archéologiques français dans les Amériques.

Responsable du projet : Juliette Testard

Le projet NumArchAm a pour objectif de valoriser les fonds documentaires anciens des chercheurs du laboratoire Archéologie des Amériques (UMR 8096 ArchAm) et des projets de recherche archéologique français menés dans les Amériques depuis 1973 dans une démarche de Science Ouverte. Débuté en 2019, le projet a permis l’élaboration d’une procédure de gestion électronique de documents.

Aujourd’hui, vingt fonds photographiques (± 11 300 diapositives) issus des missions archéologiques et correspondant également à des archives personnelles ont été numérisés et qualifiés. Ces fonds concernent aussi bien l’Arctique occidental canadien (et dans une moindre mesure l’Alaska), que la Mésoamérique (aire maya et occident du Mexique), l’Amazonie (Équateur et Guyane) et les Andes (Pérou). Ces corpus inédits constituent des fonds patrimoniaux d’une grande valeur scientifique et documentaire qu’il importe d’exploiter pour les projets présents et futurs portant sur les sociétés anciennes américaines.

Ainsi ces fonds ont été numérisés, indexés et douze sont à ce jour en ligne sur la « Base documentaire du laboratoire Archéologie des Amériques » (Nakala, Huma-Num) accompagnés de leurs métadonnées (Dublin Core et Nakala). Le projet NumArchAm intègre le processus complet de la chaine de gestion numérique et dématérialisée de documents dans une logique interopérable. Nous avons employé le thesaurus Pactols (GDS Frantiq) et notamment les champs spécifiques aux Amériques qui ont par la même occasion été enrichis au sein d’une collaboration en groupe de travail et ce, afin de qualifier les données dans une démarche ouverte.

Pour différentes raisons comme le caractère inédit des données, le droit à l’image et la question de droit et de sauvegarde du patrimoine local, notamment face aux pillages, des restrictions sont appliquées sur le corpus de données de NumArchAm. C’est l’objet du catalogue en ligne auquel vous pouvez accéder en cliquant sur le bouton en haut de cette page

Le projet NumArchAm a bénéficié du soutien CNRS et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, du Service d’Ingénierie Documentaire de la MSH Mondes, de la TGIR Huma-Num et de celui du DIM Matériaux Anciens et Patrimoniaux à travers l’obtention d’un profil de stage de 3 mois en 2021.

Il n’aurait pu avancer sans le concours de 8 stagiaires provenant de six universités et d’une vacataire. Nos plus chaleureux remerciements leur sont ici adressés ainsi qu’à nos collègues chercheurs de l’UMR 8096 qui nous ont confié leurs fonds de diapositives.